Objectif reprise : reprendre son activité après le confinement

Objectif reprise : reprendre son activité après le confinement

Le coronavirus et les mesures qui servent à limiter sa propagation entrainent toute une série de modifications sur le mode de vie de tout un chacun. Les entreprises sont notamment concernées par des restrictions. Certaines d’entre elles sont contraintes de fermer leurs portes ou de limiter leur activité, ce qui, bien évidemment a des impacts sur leurs finances. Après le confinement, la réouverture de ces sociétés peut être anxiogène, voire difficile. Afin de les aider dans cette tâche, l’État a mis en place ce que l’on appelle « Objectif reprise ». Voici ce que vous devez savoir au sujet de ce dispositif en quelques points.

Connaître et comprendre le dispositif « Objectif Reprise »

Presque tous les secteurs d’activité sont concernés par le coronavirus. En ce sens, diverses entreprises exerçant dans de multiples domaines ont été obligées de cesser leur activité, que ce soit partiellement ou intégralement. La situation s’est un peu améliorée après le déconfinement progressif. Cependant, pour mener à bien la reprise de leur activité, les entreprises peuvent recourir à certaines aides. C’est dans cette optique que le dispositif « Objectif reprise » entre en œuvre. Ce dernier est proposé aux entreprises ayant moins de 250 employés.

Le dispositif « Objectif reprise » n’est pas une aide d’ordre pécuniaire. Il se compose surtout de conseils et appuis gratuits axés sur plusieurs points. Cela permet aux entreprises d’être accompagnées dans l’organisation du travail, les ressources humaines, le management ou encore les questions de prévention.

Comment bénéficier de l’Objectif reprise ?

Pour pouvoir bénéficier de cet accompagnement, rendez-vous sur le site anact.fr/objectifreprise. Une fois sur cette plateforme, vous devez remplir un formulaire anonymement, pour permettre d’évaluer votre situation et de vous proposer des conseils adaptés et sur-mesure.

Pour réussir la reprise de votre activité, vous pouvez demander conseil à un expert-comptable. Ce professionnel vous informera notamment sur les aides d’ordre financier que vous pourrez solliciter, ainsi que les conditions nécessaires pour en bénéficier.

Laisser un commentaire