Le rôle du commissaire aux comptes dans une assemblée générale

Le rôle du commissaire aux comptes dans une assemblée générale

Dans la vie d’une entreprise, la tenue de certains événements revêt une importance capitale et s’inscrit parfois comme une obligation légale. L’assemblée générale, par exemple, est une réunion des associés et permet de prendre certaines décisions stratégiques pour la société. Découvrez le rôle du commissaire aux comptes dans une assemblée générale.

Qu’est-ce qu’une assemblée générale ordinaire ?

Bien souvent, une assemblée générale est indispensable pour une société. Elle se décline en deux catégories ayant chacune ses propres finalités. Il y a l’assemblée générale ordinaire et l’assemblée générale extraordinaire.

L’assemblée générale ordinaire, AGO, a pour objectif la prise de certaines décisions se portant sur la gestion de l’entreprise. Elle permet de valider les comptes d’une entreprise à la fin de son exercice comptable. Durant cette réunion, les sujets abordés sont nombreux, dont l’affectation du résultat, la nomination d’un commissaire aux comptes ou l’approbation des comptes annuels de la société. Si, durant cette rencontre, le résultat constaté est négatif, les associés peuvent convenir d’une distribution de dividendes ou de l’investissement du profit engrangé dans le développement de l’entreprise.

Retenez que tous les actionnaires possèdent des droits de vote lors d’une assemblée générale, ce qui leur donne la possibilité d’influer sur les orientations stratégiques de l’entreprise. Ces associés ne sont pas obligés d’assister à cette réunion.

Désigner un commissaire aux comptes

La désignation d’un commissaire aux comptes peut être facultative ou obligatoire, quel que soit son statut juridique (EURL, SARL, SNC, SCA, SA et SAS). La nomination obligatoire d’un CAC dépend de plusieurs paramètres : le chiffre d’affaires hors taxe (dépassement de seuils définis), le total du bilan, le nombre de salariés durant l’exercice.

Désigner un commissaire aux comptes pour intervenir au sein de sa société présente de nombreux avantages. D’autant plus que, parfois, les missions de commissaires aux comptes se révèlent cruciales pour une entreprise. Il convient de rappeler que le rôle principal du commissaire aux comptes est de certifier les comptes de la société. Autrement dit, ce professionnel atteste la régularité et la sincérité des comptes d’une société. Le rapport qui résulte de la mission de ce spécialiste donne une image fidèle de la situation financière et du patrimoine de ladite entreprise. Il est important de bien choisir ce professionnel, car il intervient dans une entreprise pendant un délai relativement long. En général, le mandat du commissaire aux comptes est de 6 ans.

Présence d’un commissaire aux comptes lors d’une assemblée générale

Nommer un commissaire aux comptes sera bénéfique pour une entreprise. Ce professionnel prend en charge la certification des comptes de ladite société. Sa présence sera nécessaire lors de certains événements cruciaux dans la vie d’une entreprise.

Une société qui a recours aux services de ce professionnel est tenue de convoquer le commissaire aux comptes titulaire lors de l’assemblée générale ordinaire. Durant cette rencontre, ce spécialiste informera les dirigeants et les actionnaires sur les comptes de l’exercice clos. Le rapport du commissaire aux comptes donne lieu à une certification légale des opérations comptable de l’entreprise.

Pour bénéficier de l’intervention d’un commissaire aux comptes, vous pourrez vous rapprocher d’un cabinet d’expert-comptable ou d’un cabinet de commissariat aux comptes. Il est préférable d’opter pour un professionnel inscrit sur la liste des commissaires aux comptes.

Laisser un commentaire