Les pensions de retraite complémentaire vont être gelées à cause de la crise

Les pensions de retraite complémentaire vont être gelées à cause de la crise

La crise du coronavirus a eu de nombreuses répercussions économiques. Elle est à l’origine du gel des pensions de retraite complémentaire des employés du secteur privé. Cette mesure s’appliquera jusqu’à l’année prochaine.

Mise en application d’un accord validé en 2019

La covid-19 et les mesures sanitaires qui en découlent ont eu de graves conséquences économiques. Plusieurs secteurs d’activité ont été touchés par cette crise. De nombreuses entreprises ont été dans l’obligation de mettre la clef sous la porte.

Hormis les sociétés, le régime de retraite Agirc-Arrco n’a pas été épargné par la crise. Pour faire face à cette problématique, il a dû prendre des décisions adaptées. En ce sens, les pensions de retraite complémentaire des salariés du secteur privé vont être gelées.

L’initiative a été prise par les organisations syndicales et patronales chargées de la gestion de la caisse de retraite des salariés du secteur privé. Cette mesure met en application l’accord signé par ces acteurs en 2019.

L’annonce de cette décision a été faite par l’Agirc-Arrco. Pour information, les pensions de retraite complémentaire de près de 13 millions de salariés font l’objet d’une revalorisation. Notez que cette dernière dépend de l’inflation et de la hausse des rémunérations. Cette année, les salaires ont régressé. D’où le gel des pensions de retraite complémentaire pour les employés du secteur privé.

D’autres mesures en perspective

Le gel des pensions de retraite complémentaire pour les salariés du privé constitue une décision difficile. D’autres mesures sont à prévoir. Sachez également que la valeur du point de retraite qui devait être indexé sur la rémunération moyenne n’a pas été établie. En effet, les partenaires sociaux envisagent de reporter sa fixation. Pour rappel, sachez qu’un point moins élevé occasionne plus de droits pour les cotisants en fin de carrière. Il y aura alors davantage de dépenses.

Toutefois, la caisse de l’Agirc-Arrco est dans une situation critique. Une perte importante est d’ailleurs prévue pour cette année. Il sera alors difficile pour le régime d’atteindre son objectif qui est d’avoir à sa disposition des réserves de 6 mois à horizon de 15 ans. Selon l’organisme, les prévisions effectuées permettent de déduire que ces conditions ne pourront pas être réunies.  

Si vous souhaitez obtenir davantage de détails au sujet de cette mesure exceptionnelle, le mieux est de vous rapprocher d’un professionnel. Un expert-comptable pourra répondre à vos questions à ce sujet. De plus, il est à même de vous conseiller sur les dispositifs d’aide auxquels vous pouvez prétendre si votre entreprise a rencontré des difficultés financières à cause du coronavirus.

Laisser un commentaire