Hausse du montant des aides pour les entreprises embauchant des apprentis

Hausse du montant des aides pour les entreprises embauchant des apprentis

Pour inciter les sociétés à embaucher les débutants, l’État propose des aides dédiées. Certaines de ces dernières ont été revues à la hausse à la suite de la réunion de la ministre du travail, Muriel Pénicaud, et des partenaires sociaux à l’Élysée. Voici ce qu’il faut savoir sur ces dispositifs et la hausse susmentionnée.

Ancien montant des aides pour l’embauche des apprentis

L’embauche des apprentis est une démarche encouragée par le pouvoir public. Pour preuve, l’État propose aux sociétés qui engagent les débutants une aide en fonction de la durée du contrat du nouveau salarié.

Cette aide est de 4 125 € maximum pour la première année du contrat de l’employé. Cette subvention peut s’élever jusqu’à 2 000 € pour la deuxième année tandis qu’elle peut atteindre les 1 200 € pour la troisième année du débutant au sein de l’entreprise.

À combien s’élèvent maintenant les aides pour apprentis ?

Une rencontre entre les partenaires sociaux et la ministre du Travail s’est tenue à l’Élysée le 4 juin 2020. Après cette entrevue, il a été décidé que l’aide de la première année qui est de 4 125 € s’élèvera à 5 000 ou 8 000 €. Cette hausse concerne les embauches d’apprentis ayant lieu entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.

Pour entrer dans les détails, l’aide de 5 000 € sera pour les apprentis de moins de 18 ans, tandis que celle de 8 000 € pour les débutants ayant 18 ans et plus. Par ailleurs, les aides de la deuxième et de la troisième année n’ont subi aucune modification.

D’après la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, ce plan de relance de l’apprentissage vise à ce que les apprentis de moins de 20 ans ne soient plus une charge pour les sociétés. D’ailleurs, il faut rappeler que le salaire annuel minimum d’un apprenti peut peser lourd sur la finance d’une entreprise. Pour un apprenti de 16 à 17 ans, cette rémunération est de 7 944 €, tandis que pour un débutant de 18 à 20 ans, elle est de 7 944 €. Pour les apprentis qui ont 21 à 25 ans, cet émolument annuel est de 9 791 €. Sachez que ce salaire minimum peut être un peu plus élevé dans certains secteurs comme le BTP.

Vous souhaitez embaucher des apprentis afin de bénéficier de cette aide, mais vous ne savez pas comment procéder ? L’idéal est de solliciter l’aide d’un expert-comptable. Ce professionnel vous renseignera sur les démarches à effectuer pour profiter de cette subvention.

Laisser un commentaire