Ouvrir un garage automobile ou devenir négociant de véhicules : bien choisir le statut juridique

Ouvrir un garage automobile ou devenir négociant de véhicules : bien choisir le statut juridique

Vous êtes passionné de mécanique et souhaitez ouvrir un garage automobile ou devenir négociant de véhicules ? Vous devez tout d’abord déterminer le statut juridique de votre entreprise. Pour vous faciliter la tâche, pensez à faire appel à un expert-comptable. Ce dernier vous proposera les formes juridiques susceptibles de vous convenir. Mis à part le choix du statut, ce professionnel veillera aussi à ce que vos obligations comptables soient bien respectées. Voici des informations qui vous aideront à déterminer quelle est la forme juridique de l’entreprise qui peut convenir à votre projet de création d’un garage automobile ou d’une concession de véhicules.

Le statut SARL pour un garage automobile ou un négociant de véhicules

Certes, la forme juridique SARL est surtout appréciée dans certains secteurs d’activité : restauration, bâtiment, etc. Toutefois, il fait également des adeptes auprès de ceux qui veulent créer une société spécialisée dans le domaine automobile, que ce soit un garage ou une concession de véhicules. Cette structure juridique comprend divers atouts. Avec une société à responsabilité limitée, votre patrimoine privé sera protégé même si votre activité rencontre un problème majeur.

Cette structure juridique peut impliquer plusieurs associés. Vous pourrez alors devenir le gérant associé. Vous aurez également la possibilité d’opter pour une SARL de famille. Par ailleurs, l’optimisation des charges sociales est également l’un des avantages de la création d’entreprise SARL.

Garage ou concessionnaire automobile : l’entreprise individuelle ou EI

Vous souhaitez fonder un garage ou devenir négociant véhicule, mais vous ne savez pas quoi faire ni par où commencer ? Sachez que, pour ce genre de projet, il vous faudra choisir la forme juridique la mieux adaptée à votre profil et à votre besoin. En ce sens, l’Entreprise Individuelle ou EI peut être le statut qui vous convient. Ce régime compte une multitude d’avantages. Avec lui, vous serez le seul décideur dans votre société. Cette forme juridique implique que l’entreprise et l’entrepreneur ne constituent qu’une seule et unique personne. Ceci implique également que votre patrimoine et celui de votre entreprise soient liés. Le projet de création d’entreprise doit donc être solide.

L’EIRL : pourquoi choisir ce statut pour le secteur automobile ?

Vous souhaitez ouvrir votre garage sans aucun associé ? Vous pourrez alors choisir le statut EIRL, ou Entreprise individuelle à responsabilité limitée. Avec cette option, il ne s’agit pas de création d’une société. Ce n’est pas une forme de société unipersonnelle, mais plutôt une sorte de régime simplifié permettant de séparer son patrimoine professionnel de son patrimoine personnel.

Lors du choix de la forme juridique de votre garage, vous devez vous baser sur votre souhait. Si vous désirez uniquement séparer, et ce, juridiquement parlant, vos biens professionnels de vos biens personnels, opter pour l’EIRL. Ce régime comprend divers avantages. Par exemple, vous serez le seul décideur, puisque vous êtes l’unique actionnaire. De ce fait, toutes les décisions relatives à votre activité vous reviennent. N’hésitez pas à faire appel aux services d’un expert-comptable pour de plus amples informations.

Ouvrir un garage : pourquoi le régime micro-entrepreneur ?

Vous souhaitez constituer un garage ou devenir négociant à titre indépendant ? Il vous faudra alors bien déterminer le cadre juridique sur lequel baser votre activité. Le régime micro-entreprise possède de multiples atouts. Tout d’abord, les formalités de création sont simplifiées. Il suffit de remplir le formulaire présent sur le site internet dédié. De plus, le taux de prélèvement fiscal et social est particulièrement bas. Sans oublier le fait que l’abattement forfaitaire pour l’estimation du bénéfice est avantageux. Il faut également noter que la gestion de cette forme d’entreprise n’est pas très compliquée.

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur le choix du statut juridique de votre garage ou de votre concession automobile, pensez à faire appel à un professionnel qualifié. Un expert-comptable peut notamment vous renseigner sur la forme juridique adéquate, la faisabilité de votre projet de création d’entreprise et les formalités administratives à respecter.

Laisser un commentaire