La formation professionnelle en 2021

You are currently viewing La formation professionnelle en 2021

La formation professionnelle est indispensable si l’on souhaite évoluer dans son emploi ou en changer. Elle est accessible à tous les salariés, aux demandeurs d’emploi, aux travailleurs indépendants et aussi aux chefs d’entreprises. Voici quelques précisions.

La loi du 5 septembre 2018

La loi du 5 septembre 2018 est à l’origine de nouvelles mesures concernant la formation professionnelle.

La plus connue de ces mesures est celle qui se rapporte au compte personnel de formation (CPF). Auparavant quand on travaillait, on acquérait des heures. Désormais on obtient des euros qui sont crédités sur un compte formation.

Quelles sont les formations éligibles ?

La formation professionnelle concerne certaines catégories :

  • les actions de formation qui permettent d’accéder à un emploi,
  • l’accompagnement des salariés dans l’évolution de leurs métiers,
  • les formations donnant lieu à une qualification plus élevées,
  • la préparation à une mutation d’activité,
  • la mobilité professionnelle, etc.

Bilan de compétences et VAE

Le bilan de compétences est un outil qui permet de faire le point à un instant T sur ses compétences. Les savoir-faire et les connaissances personnelles et professionnelles sont identifiées. Le conseiller aide les personnes à comprendre que derrière une compétence, il y a souvent une méthode, une habileté qui est transposable dans un autre métier.

Le bilan de compétences aide à se projeter dans un projet de formation par exemple.

La VAE ou validation des acquis de l’expérience, donne la possibilité à une personne qui n’a pas de diplôme de transformer l’expérience acquise pendant ses années de travail en certification professionnelle reconnue.

Les contrats d’apprentissage

L’apprentissage a longtemps été la cinquième roue du carrosse.

L’apprentissage est un super moyen d’accéder au monde du travail tout en continuant un apprentissage scolaire.

Plan de Relance 2021 et formation professionnelle

Le gouvernement a mis en place un plan de relance qui a pour ambition de bâtir la France de 2030. Il a pour souhait de susciter de nouvelles opportunités pour la jeunesse.

Rémunération des jeunes stagiaires de la formation professionnelle

La formation professionnelle des jeunes est importante pour accéder à un emploi durable.

Les conditions de rémunération des stagiaires n’étant pas des plus intéressantes, le gouvernement a choisi de revaloriser la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle.

Cette revalorisation, a pris effet le 1er mai 2021 :

  • 200 € par mois pour les mineurs (16 – 18 ans),
  • 500 € par mois pour les jeunes adultes (18 – 25 ans),
  • 685 € par mois pour les stagiaires de la formation professionnelle de plus de 26 ans.

Les bénéficiaires doivent être à la recherche d’un emploi et être inscrits à un stage de formation professionnelle agréé par l’État ou les Régions ; ou bien être engagés dans un dispositif d’accompagnement pour entrer en formation.

Aide à l’apprentissage

Une aide exceptionnelle, 1 jeune, 1 solution a été mise en place pour les employeurs qui recrutent un salarié en contrat d’apprentissage, préparant un diplôme (jusqu’au niveau bac +5).

Prime à l’embauche des jeunes

Un employeur embauchant un jeune de moins de 26 ans peut, sous certaines conditions, bénéficier d’une prime à l’embauche.

Votre expert-comptable peut vous renseigner au sujet de l’apprentissage mais également au sujet des diverses aides actuelles. Contactez-le !

Laisser un commentaire